Daira de Sidi Amar
  • GEOGRAPHIE :

 Commune de Sidi Amar : (Anciennement Zurich pendant la colonisation)

     Superficie : 45 km².

     Population : 14190 habitants

Commune de Menaceur : (Anciennement Marceau pendant la colonisation)

       Superficie : 191km².

       Population : 39 680 habitants.

      Le pic (montagne) de Menaceur est un repère géographique. Le relief de la commune de Menaceur offre une autre richesse : des mines de lignite et une carrière de sable.

    Commune de Nador : (Anciennement Desaix pendant la colonisation)

           Superficie : 32 km² dont 60% d’espaces forestiers.

           Population : 10 115 habitants.

  • HISTOIRE :

    Menaceur est un important foyer de résistance de la 1ere heure à la colonisation française. La grande tribu de Beni Menaceur a tenu tête à la conquête coloniale sous l’autorité de son chef Malek El Berkani, compagnon de l’emir Abdellkader. La population parle le dialecte des Beni Menaceur (Kabyle).

      Sidi Amar est un foyer important connu pour ses écoles coraniques et ses mausolées dont celui de Sidi Abdallah Benoumrane et Sidi M’hamed Aberkane.

   Nador abrite encore aujourd’hui des vestiges d’une ferme romaine connue sous l’appellation de « Sour-Erroumane » visibles sur un tronçon de la RN11 à la sortie ouest du village.

 ECONOMIE :

          L’économie de cette daïra repose sur le secteur primaire, l’agriculture maraichère et l’élevage. La tomate d’arrière saison est célèbre dans toute la région. Menaceur est considéré comme un bassin laitier qui alimente la laiterie de Beni Tamou (3000 vaches) et la localité de Sidi Amar couvre 30% des besoins de la wilaya en lait. Elle est réputée aussi par sa production mellifère de montagne soutenue par le FNRDA. La région forestière de Menaceur offrait l’originalité de la fabrique de pipes de grande qualité. Cette activité artisanale a disparu.

      La commune de Sidi Amar est dominée par le grand barrage de Boukourdane avec une capacité de retenue d’eau de 100 millions mᵌ, il alimente en eau potable Sidi Ghiles, Cherchell, Tipasa et Nador. Il dispose dune forêt récréative, d’un centre national nautique et d’un centre national de pêche continentale.

        La localité de Nador s’est transformée grâce à son programme de plantation lancé en 2007 et la mise en service du périmètre irrigué de sahel ouest en zone de production agrumicole. L’élevage de bovins, d’ovins et de caprins y est également fortement présent.

Contactez nous






Carte

Météo

Radio

Ecouter Radio Tipaza en ligne

Vert

Numéros Verts

Visiteurs

738897
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine passée
Ce mois
Mois passé
Total
1657
1785
5179
719603
70367
110211
738897

Votre IP: 100.24.125.162
2020-10-26 22:08