Emploi

 

Situation générale de l'emploi de la wilaya de Tipasa

La situation générale de l'emploi au niveau de la wilaya de Tipaza se présente comme suite:

1-Indicateurs population et emploi

Population totale de la Wilaya  : 672.157 

Population active  : 226.793

Population occupée: 202.493

Taux de chômage: 10,71%

2-Marché de l'emploi

 

Inscription enregistrée  : 22886 demandes

Offre d'emploi    : 5248  offres

Placements (Hors DAIP)  : 4652 étapes

Emplacement DAIP  : 621 emplacements

Emplacement CTA: 564 emplacements

-Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle DAIP: ( Ordre exécutif n ° 08-126 du 19 avril 2008 relatif au dispositif d'aide à l'insertion professionnelle, modifié et complété par l'Ordre exécutif n ° 11-105 du 06mars 2011)

Nombre de composés en poste  : 7720  dont 5526 dans le secteur administratif représentant 71% des effectifs global.

Permanences:  Nombre global: 5097 dont  272 en 2017

3- Création d'activité (ANSEJ -CNAC)

Le nombre global de micro-entreprises financées depuis la création de dispositifs à 13875 micro-entreprises qui ont générées  38962 emplois

Les secteurs des transports et des services sont maintenus 58% du nombre global des projets financés, l'agriculture 17%, BTPH 11% l'Artisanat 11% et l'industrie 03% se positionnent loin derrière.

91% des bénéficiaires des projets financés sont du sexe masculin

contre 9% seulement pour le sexe féminin.

Le coût moyen d'un projet est estimé à 3.725.212,07DA pour l'ANSEJ et 3.702.619,43DA pour la CNAC.

4- Réservation de 20% de la commande publique aux micro-entreprises

ANSEJ-CNAC (Bilan cumulé depuis l'année 2012)

Nombre de marchés accordés: 249 marchés ANSEJ: 235 CNAC: 14

Montants globaux des marchés: 343.932.652,56 DA

Nombre d'emplois générés: 852 emplois        

 

5-Bilan global des créations d'emplois 

 

6 - Présentation ANGEM

 

          L’Agence Nationale de Gestion du Micro Crédit "ANGEM"a été créée par le décret exécutif N˚04 – 14 du 22 Janvier 2004 modifié et ce, suite aux recommandations faites lors du séminaire international de décembre 2002 sur "L’expérience du Micro Crédit en Algérie" qui a regroupé un nombre important d’experts de la micro finance.

   

         6.1- OBJECTIFS GLOBAUX: 

- La lutte contre le chômage et la précarité dans les zones urbaines et rurales, en favorisant l‛auto-emploi, le travail à domicile et les activités artisanales et de métiers, en particulier chez la population féminine.

- La stabilisation des populations rurales dans ses zones d’origine par l’émergement d’activités économiques, culturelles, de production de biens et services, génératrices de revenus.

- Le développement de l’esprit de d’entreprenariat qui remplacerait celui d’assistanat, et aiderait ainsi à l’intégration sociale et à l’épanouissement individuel des personnes.

- L‛ANGEM représente un instrument de réalisation de la politique du gouvernement pour la lutte contre le chômage et la précarité, ses principales missions sont celles de:

- Gérer le dispositif du micro – crédit conformément à la législation et la réglementation en vigueur.

- Soutenir, conseiller et accompagner les bénéficiaires du micro – crédit dans la mise en œuvre de leurs activités.

- Notifier aux bénéficiaires, dont les projets sont éligibles au dispositif, les différentes aides qui leurs sont accordées.

- Assurer le suivi des activités réalisées par les bénéficiaires, en veillant au respect des clauses des cahiers des charges qui les lient à l’agence.

- Assister les bénéficiaires du micro – crédit, en cas de besoin, auprès des institutions et organismes concernés par la mise en œuvre de leurs projets.

 

        6.2  -LE DISPOSITIF DU MICRO CRÉDIT 

        LE MICRO CREDIT vise l’intégration économique et sociale des populations ciblées à travers la création d’activités de production, de biens et de services, il est destiné aux femmes au foyer et aux citoyens sans revenus ou disposant de revenus instables et irréguliers. 

*  Un crédit destiné pour les projets dont le coût ne dépasse pas 1000 000 DA, au titre de la création d’activité par l’acquisition de petits matériels, matières premières de démarrage et le paiement des frais nécessaires au lancement de l’activité.

Son délai de remboursement peut aller jusqu’à 11 années avec un différé de:

     - Trois (03) années déférer.

     - Cinq (05) années pour le remboursement du principal du crédit bancaire.

     - Trois (03) années pour le remboursement du principal de l’ANGEM.

 

*   Un prêt sans intérêt, au titre de l’achat de matières premières, dont le coût ne dépasse pas 100 000 DA et pour l’acquisition de kits de poissonneries ambulantes ou la rénovation d’équipement, Son délai de remboursement peut aller jusqu’à 36 mois.

 

           6.3 -AIDES ET AVANTAGES ACCORDÉS AUX ÉNÉFICIAIRES DU MICRO CRÉDIT

-  Formation, soutien, conseil, assistance technique et accompagnement des promoteurs sont assures par l’ANGEM, dans le cadre de la mise en œuvre de leurs activités.

Le crédit bancaire est accordé avec un taux intérêt réduit à la charge du  bénéficiaire.

-  Un prêt non rémunère (PNR), équivalent à 29% du coût global de l’activité, au titre de la création d’activité, par l’acquisition de petits matériels et de matières premières de démarrage de l’activité, qui ne saurait dépasser 1000 000 DA.

-  Pour l’achat de matières premières, le PNR est fixé à 100% du coût global du projet qui ne saurait dépasser    100 000 DA.

-   Les avantages fiscaux:

  •        Une exonération totale de l’impôt sur le revenu global ou de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, pendant une durée de trois (03) années.
  •       Une exonération de la taxe foncière sur les constructions servant aux activités exercées, pour une durée de trois (03) années.
  •       Sont exemptées du droit de mutation, les acquisitions immobilières effectuées par les promoteurs, en vue de la création d’activités industrielles.
  •       Les actes portant constitution de sociétés créées par les promoteurs sont exonérés de tous droits d’enregistrement.
  •   Peuvent bénéficier de la franchise de la TVA, les acquisitions de biens d’équipements et services entrant directement dans la réalisation de l’investissement de création.
  •   Un abattement de l’Ir ou l’ibis, ainsi que sur la TAP, dus à l’issue de la période des exonérations, pendant les trois premières années d’imposition, comme suit:

                        1èreannee d’imposition: un abattement de 70%.

                        2èmeannee d’imposition: un abattement de 50%.

                        3èmeannee d’imposition: un abattement de 25%.

  •   Les droits de douane relatifs aux équipements importes entrant directement dans la réalisation de l’investissement, sont détermines par l’application du taux de 5%.

 

            6.3 -FORMES DE FINANCEMENT

 

           L‛ANGEM gère dans le cadre du micro crédit deux formes de financement allant du petit prêt de survie (PNR financé par l’ANGEM avec un plafond ne dépassant pas 100 000 DA) jusqu’au prêt plus important (ne dépassant pas 1000 000 DA) faisant appel à un montage financier avec une banque.

Chaque formule de financement, de par ses spécificités, permet de financer certaines activités et intéresse par la même une population particulière.

 

 

Contactez nous






Carte

Météo

Radio

Ecouter Radio Tipaza en ligne

Vert

Numéros Verts

Visiteurs

725872
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine passée
Ce mois
Mois passé
Total
1968
1750
6269
699688
57342
110211
725872

Votre IP: 34.200.226.179
2020-10-20 14:31